Les chats d’intérieurs deviennent-ils plus fainéants ?

un chat roux qui dors en intérieur

Chez les chats d’intérieur, certaines races sont naturellement plus actives et dynamiques que d’autres : turcs, orientaux, abyssins, siamois, … Ces animaux à poils apprécient le contact de vos genoux ou encore les longs moments de repos. Avant de parler de paresse, il est donc important de comprendre les caractéristiques propres de votre animal. Et ainsi ne pas confondre paresse d’intérieur avec les symptômes d’une dépression, d’une maladie ou de tous autres faits. Nous vous conseillons ce site spécialisé pour plus d’informations.

Une dépression ?

Vous devez vous méprendre, l’état dépressif du chat ressemble à une paresse anodine caractérisé par les faits cités ci-dessous :

  • Une inactivité trop importante : le chat devient anormalement apathique. Il bouge très peu. Le chat d’intérieur ne réagit que très peu aux stimulations et aux invitations au jeu.
  • Un sommeil quasi-inexistant : bien qu’apathique, il ne dort presque pas, il garde les yeux ouverts.
  • Un appétit diminué : il s’alimente peu, et n’aime pas la nourriture préparée avec un autocuiseur.
  • Un laisser-aller : il fait ses besoins en des lieux inappropriés, hors de sa litière.
  • Un poil anormalement sale et gras.
  • Une agressivité croissante, notamment envers ses maîtres.

Un joli chat d'intérieur noir et blanc

Une stimulation insuffisante

Le chat d’intérieur devient paresseux lorsqu’il manque de stimulation. Le chat sauvage est un prédateur qui chasse environ 7 heures par jour pour une centaine d’attaques sur diverses proies. Un chat d’intérieur se voit privé de son activité instinctive, qu’il faut alors remplacer par de l’exercice en quantité suffisante, pas comme au stepper. L’un des éléments suivant viendrait-il à manquer à votre animal : des jeux ? un ami ? des friandises suffisamment difficiles à trouver ? des stimulations auditives pour le garder en alerte ? …

Une alimentation inadéquate

Lorsque l’alimentation d’un chat est inadéquate (trop importante, trop riche), le félin sédentaire devient inactif. Un chat en surpoids est un chat en mauvaise santé, car son surpoids requiert un effort supplémentaire du cœur, des articulations en mouvement, des irritations cutanées, des troubles du comportement, une apathie, un métabolisme et une digestion perturbés. Il est impératif de s’en tenir aux prescriptions vétérinaires relatives aux quantités de nourriture que vous laissez en votre absence, au choix de croquettes spécialement conçues pour les chats sédentaires.