Comment fonctionnent les purificateurs d’air ?

comment fonctionne les purificateur d'air

Afin d’éliminer les polluants en suspension dans l’air, les purificateurs d’air font appel à différentes technologies de fonctionnement. Les purificateurs d’air HEPA utilisent un ventilateur pour aspirer l’air à travers les filtres HEPA. Au lieu d’un filtrage mécanique, ou en plus de celui-ci, certains purificateurs d’air utilisent la technologie électronique pour inverser la charge des particules dans l’air.

Ils renvoient ensuite les particules chargées dans la pièce où elles se déposent sur votre mobilier, vos planchers et vos vêtements.

Mécanisme de fonctionnement

La majorité des purificateurs d’air disponible sur le marché fonctionne soit par purification active ou passive. La purification passive est un procédé de filtration qui sert à éliminer les polluants de l’air à l’aide d’un système de filtration. Ce système est considéré comme le plus efficace puisque les contaminants sont retirés de l’air. La filtration active quant à elle utilise un procédé connu sous le nom d’ionisation pour assainir l’air.

Ce système est quelque peu inefficace par rapport à la purification passive. En fonction du procédé ou du système utilisé, vous trouverez plusieurs types de purificateurs utilisant un système actif ou passif.

A visiter : www.youtube.com/watch?v=O4smqoPThxg

Purificateur UV

La technologie UV utilise la purification active pour stériliser l’air des bactéries, champignons et autres microorganismes. Ce procédé est efficace pour tout corps organique, mais pas pour vous débarrasser des allergènes.

Purification HEPA

La technologie HEPA pour High Efficiency Particulate Air, est un système de filtration qui peut (selon les normes de l’industrie) retenir et piéger au moins 99,7 % des particules de plus de 0,3 micron. Il peut s’agir de produits chimiques, de champignons ou d’autres particules qui ne peuvent être vues à l’œil nu. Les filtres HEPA ont la forme d’un accordéon et sont faits de fibres ultrafines.

Pour un filtrage efficace, ce système tamise d’abord en arrêtant les particules les plus grosses. Ensuite ces molécules sont piégées ; puis vient le tour des moyennes qui ont passées une première barrière. Les particules les plus petites se feront piéger enfin, soit en se liant aux plus grosses, soit en étant prise dans le maillage le plus dense du filtre.

Purificateur au charbon actif

Le charbon actif désigne un matériau qui a été modifié pour y créer de petites ouvertures poreuses augmentant l’adhérence à sa surface. Les pores présents sous différents diamètres et extrêmement absorbants réagiront au contact de certains polluants qui ont le même diamètre. Ce procédé permet de piéger des composés volatils organiques, des odeurs et autres particules que le système précédent ne peut stopper.

Cependant, il est moins efficace lorsqu’il s’agit de gérer les acariens, les microbes, etc.

A apprécier aussi : Comment choisir une centrifugeuse ?

Ioniseur

Aussi connu sous le nom de purificateur à ions négatifs, un ioniseur fonctionne par purification active (contrairement aux purificateurs HEPA et au charbon actif). Il capte les particules chargées positivement puis les traite de deux façons. Soit ce dernier les attire vers lui afin qu’elle tombe à un seul endroit, soit les molécules nouvellement formées tomberont un peu partout et ce sera à vous de passer l’aspirateur.

Cette méthode, bien que scientifiquement avancée est quelque peu inefficace parce qu’elle transfère les particules à d’autres endroits de la pièce, plutôt que de les absorber ou de les piéger dans un filtre. Les particules risquent ainsi de se libérer et de retourner dans l’air.

Voir ce blog